Téléchargements

Quelques textes intéressants:

Decompression

The Prevention of Compressed Air Illness (John Scott Haldane, Boycott, Damant – 5Mb)

Au début de la 20ième siècle les sous-marins avait fait leur entrée dans la flotte Britannique. l’Opposition contre cette arme initialement jugé peu pratique et ungentlemanly s’ôtait contre les avantages en tactique de guerre moderne.

Avec la classe A, la marine Britannique avait en 1901 sa première flotte de sous-marins: c’était un stimulant pour la recherche en plongée subaquatique. La perte du A1 pret de l’île de Wight en 1904, et la coulée de l’A-8 en 1905 proche de Plymouth avec la perte d’un effectif de 14 personnes, laisse sonner les sonnettes d’alarme chez l’amirauté. La Navy n’était pas capable de mettre en œuvre des opération de sauvetage et de renflouement à ces profondeurs sans que les plongeurs aie un risque de bends.

Le A-1, était le premier sous-marin développé entièrement par les Britanniques, son coulée, et les problèmes pour le ramener d’un fond de 18m, ou de sauver l’équipage, embarrasse sérieusement l’amirauté.

En 1905 l’amirauté constitue le Committee on Deep Diving. John Scott Haldane est assigné comme chercheur principal.

Haldane se met au travail ayant connaissance du fait que l’azote dissous dans les tissues est la source de la maladie de décompression, comme cela était découvert 30 ans avant par Paul Bert.

Vous trouvez ici le texte original de Haldane, qui est à la base des modèles de gaz dissous. Haldane donne avec cette publication au Journal of Hygiene en 1908 au plongeurs pour la première fois un protocole clair pour la remontée. Son travail est la base pour maintes modèles de décompression, entre autre les tables US-Navy et Bühlmann.

The importance of deep safety stops (Richard L. Pyle)
Rethinking Ascent Patterns From Decompression Dives.
Le fameux article de l’ichtyologue Richard Pyle sur ses expériences avec des paliers profonds et le protocole qu’il utilise. Notez qu’a ce jour les vitesses de montée dans les modèles ont baissés et que l’intérêt de l’ajout systématique de paliers profond est discuté.

Understanding M-values (Erik C. Baker)
Vous trouverez dans cet article d’abord un rappel du travail du capitaine US Navy R. D. Workman, publié en 1965, sur les valeurs M. Comparaison entre les valeurs M de Workman, PADI et Bühlmann aussi bien pour l’azote que pour l’hélium. Un graphique très intéressant en figure 2, fait belle illustration du fait qu’une valeur M ne doit pas être vu comme une limite dure entre oui ou non obtenir des symptômes de maladie de décompression.

Clearing up the confusion about deep stops (Erik C. Baker)
Erik Baker introduit l’utilisation des Gradient Factors pour plus de conservatisme. GF nous permettent d’adapter le modèle de Bühlmann à volonté pour des plongées technique et ils sont implémentes par exemple dans les ordinateurs de plongée Shearwater (l’ordinateur avec le rEvo).

Autres

Don’t shortcut the learning curve (Dave Ross)
Réfléchir un moment sur votre développement de plongeur technique.

Deep Thoughts (Renee Duncan Westerfield)
DAN Takes a Quick Look at the Makeup of Nitrogen Narcosis
From ‘Alert Diver’, June 2001, pp 16-19.
Une belle synthèse sur les bases de la narcose azote, les facteurs favorisants, et ce qu’on peut y faire.

Plus d’information sur les Recycleurs ? Vous la trouverez ici.

Profondeur Maximale d’Utilisation – PO2 Table
Une table donnant facilement la propfondeur maximale d’utilisation pour de différentes fractions d’oxygène et pour de diférentes pressions partielles d’oxygène. A ne pas utiliser en dehors des prérogatives de votre formation!

Otitis Externa – pijn in je oren na het duiken
Ben je gevoelig aan oorontsteking bij veel duiken? Lees dan de presentatie van Dr. Paul Vandereecken hieronder door – je vindt er handige tips om het risico te beperken.
Otitis Externa (Paul vander Eecken, M.D.)

Comments are closed.